Yellow and Green Travel Portfolio Websit

Le MAG

Sur les traces des Rêveurs

La gastronomie marocaine

Si le Maroc est devenu au fil des années une destination majeure du tourisme mondial, ce n’est pas seulement grâce à son patrimoine culturel et naturel d’exception. En effet, le royaume chérifien doit aussi sa renommée à son patrimoine immatériel, représenté en premier lieu par sa gastronomie régulièrement classée parmi les toutes meilleures au monde. Elle offre un mélange complexe d’influences amazighe, arabe, orientale qui lui confère une originalité particulièrement appréciée des voyageurs.

"De la diète méditerranéenne", en passant par "les pratiques et savoir-faire liés à l’arganier" jusqu’aux "savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation de couscous", le Maroc compte de nombreux éléments inscrits au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Aujourd’hui, nous reviendrons sur quelques recettes emblématiques de la cuisine marocaine, héritées et transmises oralement génération après génération. Les marocaines et marocains ont leur petits secrets qui permettent de rendre leur cuisine particulièrement adaptée aux voyageurs.

Notre sélection de recettes de la gastronomie marocaine

Le couscous

La version traditionnelle du couscous se compose de bœuf et de mouton, servie avec une multitudes de légumes et légumineuses. Il existe bien évidemment des dizaines de déclinaisons possible du couscous. Il peut être au poulet, à l’agneau ou seulement aux légumes, à la semoule de blé ou à la semoule d’orge...

Le tajine

Le tajine est une sorte de ragout cuit à l’étouffée dans un plat en terre du même nom. Tout comme le couscous, la tajine existe sous une multitude de formes : aux légumes, au safran, aux pruneaux, aux pois chiches… Il est dit qu’il existe un tajine différent pour chaque jour de l’année.

La harira

Soupe traditionnelle, la harira est particulièrement appréciée par les marocains, notamment pour rompre le jeûne du Ramadan. Elle se compose de tomates, de viande, d’oignons, de légumes et d’épices.

La pastilla

Traditionnellement, la pastilla est réalisée à l’aide de feuilles de brick, d’une farce à base de volailles (pigeon, pintade ou poulet), d’œufs durs, d’amandes, le tout étant parfumé à la cannelle. Bien qu’elle soit servie dans de nombreux restaurants, il s’agit d’un plat de fête.

Le seffa

Servi généralement en fin de repas et avant le dessert, le seffa peut-être réalisé avec de la semoule de couscous, de riz ou de cheveux d’ange, et est agrémenté de cannelle et d’amandes.

Le beghrir

Le beghrir est une crêpe à base de semoule reconnaissable par son apparence unique en forme de nid d’abeille. Il est très souvent consommé au petit-déjeuner ou encore à l’heure du thé et accompagné de beurre, de miel ou de confiture.

Le briouate

Le briouate est un triangle feuilleté qui peut être préparé aussi bien sucré que salé. Il en existe de nombreuses versions dont la plus courante est constituée d’amandes, de sucre, d’eau de fleur d’oranger et de cannelle. Il existe également des briouates de viande hachée, de poulet, de fromage ou encore de légumes.

Le sellou (sfouf)

Il s’agit d’un dessert particulièrement nutritif préparé à base de farine torréfiée, mélangée à du beurre fondu, du miel, du sésame, de l’amande… Il est surtout confectionné pendant le mois du Ramadan car il aide à jeûner durant la journée. Il est aussi particulièrement apprécié des pèlerins qui se rendent à la Mecque.

Le thé à la menthe

Boisson de l’hospitalité par excellence, le thé à la menthe marocain peut-être dégusté à n’importe quelle heure de la journée. Il est traditionnellement réalisé à base de thé vert de Chine et de feuilles de menthe. Il est généralement préparé par le chef de famille.